Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Barrer la route au clan Teodoro Obiang Nguema Mbasogo

24 Décembre 2012 , Rédigé par Pedro Enrique Calamto

Ça y est, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo vient d’ouvrir les hostilités pour la succession du pouvoir qu’il a volé. Bien que ce ne soit pas une surprise, le ciel se couvre de sombres nuages pour la Guinée Équatoriale. La Guinée Equatoriale n’est pas une monarchie, encore moins un sultanat ou une propriété de la famille Nguema.

Sûr de l’appui de certains pétroliers occidentaux qui profitent du pétrole équato-guinéen et stimulé par la bande de crapules qui l’entourent, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo croit avoir gagné la partie. Sa foi en la force brutale le rend insensible à l’aspiration du peuple, à la liberté, à la démocratie, et à l’État de Droit.

La force, la menace, l’intimidation, l’arbitraire, le crime, la provocation, les mensonges de pair avec la corruption, font partie de la panoplie des méthodes du régime PDGE, qui régente les Équato-Guinéens depuis bientôt quatre décennies.

Ces méthodes ont toujours été utilisées, régulièrement et avec une gratuité inimaginable, pour terroriser, éliminer, liquider. Le dictateur-président se résume en fait à son habilité à conjuguer le cynisme diabolique avec l’efficacité cruelle pour la conservation du pouvoir par sa famille.

Teodoro Obiang Nguema Mbasogo s’est accaparé du pouvoir par un coup d'État, et est décidé à le garder et à en faire une monarchie par tous les moyens: assassinats et intimidations, impunité des crimes, détournements des fonds publics, trafics de drogues, blanchiment d’argent sale, etc. Pour couronner ce tableau sombre et triste, il se prépare à léguer le pouvoir à son voyou de fils Téodorin Nguema, et ce au vu et au su du monde entier.

Puisque les pressions diplomatiques tous azimuts n'ont pas donné le résultat souhaité, il appartient désormais au vaillant peuple Équato-Guinéen, et à lui seul de livrer son ultime combat contre la plus vieille dictature du continent et reprendre sa liberté confisquée depuis bientôt quatre décennie.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article